Les ostéopathes peuvent utiliser différentes techniques pour soigner les patients. Certains sont spécialisés dans les techniques crâniennes ou musculo-squelettiques tandis que sur les techniques viscérales.

En quoi consiste l’ostéopathie viscérale ?

L’ostéopathie viscérale est une thérapie qui consiste à soigner les maux rencontrés sur les viscères du patient. Cependant, les soins ne se porteront pas sur tous les organes considérés comme des viscères. Exemple, le cerveau, le cœur ou le poumon. En pratique, les différentes techniques de l’ostéopathe auront pour objectif de soigner les organes digestifs du patient. La technique permettra par exemple de résoudre les douleurs au niveau des lombaires à la suite d’une constipation. La thérapie est aussi envisageable au cas où le patient ressent une oppression au niveau de sa cage thoracique.

Quelles sont les zones qui intéressent l’ostéopathie viscérale ?

L’ostéopathie viscérale s’intéresse principalement à trois organes du corps humain. Il s’agit du thorax, l’abdomen ainsi que le petit bassin. Pour information, il est possible de retrouver dans ce dernier les différents systèmes uro-génitaux d’une personne. Les soins se porteront sur ses trois zones pour deux raisons. D’une part, les trois zones devront fonctionner correctement pour éviter les troubles digestifs. En effet, les tensions que peut accumuler l’organisme sont accumulées sur ses trois zones. D’autre part, les soins sur ses zones permettront de lutter contre le stress.

La pratique de l’ostéopathie viscérale

Lors de la prise en main du patient, l’ostéopathe sera emmené à déterminer avec précision la position de chacun des organes. Dans certains cas, un organe peut bouger de sa position initiale après l’expiration. Pourtant, le nouveau positionnement de l’organe peut impacter le confort du patient. Cela implique qu’il ressentira des difficultés respiratoires ou une gêne. Durant la consultation, l’ostéopathe évaluera également l’état du tissu musculaire du patient. Et enfin, le plus important est de déterminer l’état des ligaments. En effet, les organes du corps humain sont attachés les uns des autres grâces à des ligaments.

Comment est la thérapie ?

La thérapie consiste à remettre en place les organes ainsi que les os de l’organisme. L’ostéopathie viscérale aidera aussi à renforcer les ligaments. À la fin du traitement, le patient pourra bénéficier d’une meilleure circulation sanguine afin d’éviter l’accumulation de pression. Il sera ainsi à l’abri des différents types de stress.

Laissez un commentaire