L’ostéopathie est connue comme la thérapie qui soigne le mal de dos. Pourtant, cette thérapie traite bien plus que les douleurs musculosquelettiques. En réalité, l’on recourt à cette thérapie pour agir efficacement sur les troubles neurologiques, génito-urinaire, digestif, cardiovasculaire. L’ostéopathie offre donc un large champ d’action pour le soulagement de l’hypertension. On vous dit tout sur le rôle de l’ostéopathie dans le traitement d’une hypertension artérielle.

L’ostéopathie, un traitement en 3 temps

Tout l’intérêt de l’ostéopathie dans le traitement de l’hypertension réside dans son action bénéfique et immédiate en 3 temps.

Elle travaille d’abord sur le système neuro-végétatif

La fréquence cardiaque dépend fortement du système nerveux végétatif. La régulation du système sympathique se trouve au niveau des vertèbres thoraciques et cervicales. La stimulation de cette dernière augmente la fréquence cardiaque.

Parce qu’elle présente un vaste champ de compétences, cette thérapie emploie plusieurs techniques dites cranio sacrées, lesquelles contribuent à l’évaluation et à la libération des tensions à la base du crâne. Ceci contribue donc à la diminution du stress. Elle donne de très bons résultats chez tous types de personnes et quelque soit leurs âges.

En effet, certains dysfonctionnements ostéopathiques des zones charnières telles que les deux premières cervicales engendrent la perturbation du nerf vague. Par ailleurs, le sujet hypertendu peut consulter plusieurs fois par an un ostéopathe.

Elle travaille ensuite sur la sphère respiratoire

L’ostéopathe s’intéresse à la sphère respiratoire en général plus précisément au niveau du diaphragme pelvien et du diaphragme thoracique. En effet, les tensions ressenties au niveau du bassin ou de la cage thoracique peuvent impacter la bonne dynamique ventilatoire. L’ostéopathe a donc tout intérêt à travailler sur l’ensemble de la sphère respiratoire.

Elle travaille enfin sur la mobilité rénale

Le rein a également pour fonction de relancer et de réguler la tension artérielle. Un rein en mauvais état de fonctionnement pourrait engendrer des problèmes cardiovasculaires notamment une hypertension artérielle.

C’est pour cela que l’ostéopathe travaille au niveau de la thoracolombaire afin de relancer la mobilité rénale. Ainsi, le rein travaille mieux et assure ses fonctions d’élimination d’urine et de filtration de sang.

L’ostéopathie, un traitement préventif à l’hypertension artérielle

L’ostéopathie ne peut en aucun cas remplacer un traitement médicamenteux dans la prise en charge de l’hypertension artérielle. Toutefois, le médecin peut prescrire à son patient des séances d’ostéopathie pour aider à la prévention de ce tueur silencieux qu’est l’hypertension artérielle. (Nota : La surveillance de sa tension artérielle est primordiale pour connaître l’état de santé de votre coeur. L’utilisation d’un tensiomètre de bras ou poignet permet de suivre quotidiennement votre état de fatigue).

Aujourd’hui, cette thérapie a un rôle important à jouer dans la prévention de l’hypertension artérielle. Elle apporte un soutien manuel dans la prise en charge de ce mal et aide à relancer tous les systèmes de l’organisme, notamment celui neuro-végétatif.

Par ailleurs, lorsqu’on sait que la grossesse peut être l’une des causes de l’hypertension artérielle, le sujet peut très tôt décider de se faire suivre par un ostéopathe. Ce dernier grâce à ses connaissances peut très rapidement prendre en charge certains problèmes fonctionnels de la grossesse. Très utile dans cette période de la vie critique et qui inquiète de nombreuses femmes.

Que retenir ? 

L’ostéopathie présente un vaste champ d’action. Parce qu’elle recourt à une variété de manipulations extrêmement précises, l’ostéopathie permet de traiter un sujet hypertendu. Un sujet sain peut également se faire suivre par un ostéopathe afin de prévenir l’hypertension artérielle surtout qu’on sait que l’une des causes de ce mal est héréditaire. Les femmes enceintes peuvent également dès le début de leur grossesse suivre des séances d’ostéopathie pour éviter d’être hypertendues.

Laissez un commentaire